La révolution industrielle est en marche !

Le charbon, la métallurgie, le textile et la machine à vapeur étaient les éléments fondateurs de la première révolution industrielle, fin XVIIIe siècle. Depuis, deux révolutions se sont succédées. Tout d’abord avec l’électricité, la mécanique, le pétrole et la chimie. Jean-Joseph Lenoir qui invente en 1859 le moteur à explosion et Zénobe Gramme présentant en 1871 la production mécanique de l’électricité en sont deux des hommes clefs. Ensuite, au milieu du XXe siècle, une troisième révolution est marquée par l’électronique, les télécommunications, l’informatique, l’audiovisuel et le nucléaire. Elle rend alors possible la production de matériels miniaturisés, de robots et d’automatisation poussée de la production.

 

Production industrielle, un peu d’histoire…

 

Deux produits ont particulièrement impacté la production industrielle : l’automate et le robot.

 

Inventé en 1968 par l’Américain Richard Morley, l’automate programmable industriel (API), destiné au contrôle-commande d’une machine ou d’un processus, s’est imposé dans toutes les industries, puis au fil du temps aux transports, à la gestion technique des bâtiments…

 

Le robot industriel quant à lui fut d’abord destiné aux opérations de manutention, puis aux tâches de production : soudage, assemblage…

 

La révolution numérique

 

A l’aube du XXIe siècle, nous attendons tous la dernière révolution industrielle. Elle devrait être mûre au plus tôt vers 2020. Nous l’appellerons « la 4ème révolution » mais on peut la résumer par la numérisation poussée à l’extrême des échanges économiques et productifs. Un autre terme, plus à la mode, est utilisé, l’Industrie 4.0. Elle suppose une intégration horizontale. On réalise tout de A à Z en interaction entre les produits et les machines, et surtout, les machines entre elles. Nous sommes dans un système global interconnecté. Le produit fini communiquera avec les machines dans sa phase de réalisation. Cela donnera lieu au « Smart Product ».

 

Smart Industry

 

Mobilité, réseaux, cloud computing, big-data… les technologies numériques s’enchaînent et elles seront « smart ». On aurait pu penser que la révolution Internet était réglée mais non. Les matériels deviennent connectés et le plus souvent en ligne. Aujourd’hui, les entreprises les plus matures en matière de numérique deviendront les plus performantes. Selon une étude Capgemini (réalisée auprès de 400 grandes entreprises), les entreprises les « plus numériques » seraient 9 à 26 fois plus performantes que les autres. Et la smart industry ne s’arrête pas là. En effet, Jacques-Antoine Granjon, le fondateur de vente-privee.com, explique que « ce n’est plus le produit qui compte dans la valeur de la marque. La nouvelle valeur ajoutée, c’est l’intelligence, celle du réseau. ».

 

Smart Cities

 

Aujourd’hui, un éditeur de logiciels industriels, Wonderware, et un fabricant de matériels industriels, Advantech, l’ont bien compris et pensent à leur stratégie « smart ». Ils sont leader incontestés sur leur marché et travaillent sur l’industrie de demain. Il n’y a qu’à lire le slogan d’Advantech pour s’en apercevoir : Enabling an Intelligent Planet (Rendre la planète intelligente).

 

Une étude menée par MARKESS International auprès de collectivités locales met en lumière les 3 critères qui caractérisent les villes intelligentes (smart cities) :

 

- Un territoire d’interactions et de mobilité entre les usagers

- Une supervision optimisée de la ville

- Une coopération nouvelle, associant l’ensemble des acteurs publics et privés pour des projets transversaux.

 

Au travers des secteurs d’activité ciblés pour les smart cities (Smart energy, Smart mobility, Smart water, Integrated weather services, Smart public services, Smart buildings & Homes), 6 critères indispensables doivent permettre de construire une nouvelle réalité sur le terrain  : mobilité intelligente, économie intelligente, environnement intelligent, habitants intelligents, mode de vie intelligent et administration intelligente.

 

Chez FACTORY SYSTEMES, l’offre d’Informatique industrielle est pensée pour répondre à ce nouveau besoin et ainsi construire l’avenir (proche) :

 

 

Retrouvez toutes les grandes tendances technologiques s’opérant actuellement sur le marché en vous inscrivant à la Conférence CONNECT#1 les 19 et 20 novembre (Paris), le RDV de l’Informatique industrielle et de l’Automation.

 

Source : Smart Industries (Septembre 2013) 

 

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>